La Vague de Poésie...

comme les pétales de Rose les feuilles se posent...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQGroupesMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vivre d'aimer

Aller en bas 
AuteurMessage
roman
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 75
Localisation : Les Ruines
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Vivre d'aimer   Sam 26 Aoû - 6:55




Vivre d'aimer



L'amour seul peut tout donner,
Il faut bien l'écouter sans juger,
Bien le comprendre et accepter,
Ouvrir ton cœur pour le désirer.

N'hésite pas à tout lui confier,
À lui livrer tes intimes péchés,
L'amour seul peut tout pardonner,
Aimer, c'est aussi s'abandonner.

Si tu veux toujours croire en lui,
À cet amour qui n'a pas d'infini,
Offre-lui tes yeux du bonheur,
Délivre-le à jamais de la peur.

À l'instant, il sera à toi, pour toi,
Oui tout son être sera en émoi,
Il se retournera vers son passé,
De son mal-être, tout sera effacé.

L'amour guérira ses blessures,
La tendresse sera sa couverture,
Un sourire fleurira sur ses lèvres,
Une mélodie sortira de son rêve.

Durant des années, il a médité,
Serait-il aimé avant l'éternité,
Besoin d'amour au quotidien,
Vivre d'aimer, sera son refrain.


©Roman

_________________
Roman

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-et-chevalet.monforum.com/index.php
cyrael
Invité



MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Sam 26 Aoû - 10:43

ROMAN. un fort doux poème
l'amour...a tant de pouvoirs !
Revenir en haut Aller en bas
Clo
Invité



MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Sam 26 Aoû - 14:47

Si l'amour a tant de pouvoir, mon souhait c'est qu'il guérisse l'homme que j'aime depuis 36 ans...

Donner lui la lumière
Pour ouvrir son coeur
Donner lui la lumière
Enlever lui les rancoeurs
Car je suis impuissante
A son verre d'alcool !! :pale:
Revenir en haut Aller en bas
roman
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 75
Localisation : Les Ruines
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Sam 26 Aoû - 23:42

Aimer, n'est pas un sentiment à sens unique. Du moins, il n'atteint pas sa plénitude. L'amour, c'est d'aimer à deux.
Si un des partenaires souffre d'alcoolisme, maladie grave et dramatique en l'espèce,
il n'y a pas d'échange de sentiments. Je connais bien ce calvaire pour l'avoir vécu pendant près de 20 ans avec mon ex-épouse.
La lumière serait, qu'il accepte de se soigner, contre cette maladie, encouragé par son épouse et entouré de tendresse et de compréhension par ses proches ! Sinon, son égoïsme ne fera qu'augmenter. Une thérapie acceptée librement, est le seul miracle.
Encore faut-il qu'il le veuille vraiment !

Bon courage Clo

_________________
Roman

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-et-chevalet.monforum.com/index.php
Marie-France
Emeraude
Emeraude
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 64
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Dim 27 Aoû - 0:11

Un texte ou l'amour à sa place dans toutes les dimensions. L'amour est une puissance insoupçonnée,
Bisou, Roman ❤

Marie


Clo, sur mon lieu de travail, j'ai dû assister des gens atteints de l'alcoolisme, j'ai eu beaucoup de mal, car moi même j'ai été elevée entre deux alcooliques, qui ne pensant qu' eux, m'ont donné une enfance des plus râtée. Une adolescence, froide, distante de tous les jeunes qui ne me comprenaient pas. J'ai fait un long travail sur moi, et j'ai compris que je ne devais pas porter cette charge toute ma vie, car l'on est pas responsable de quelqu'un qui boit plus que de raison, et qui fait vivre l'enfer a son entourage.
Clo, courage. Les centres de désintoxication, cela existe, mais tant que le malade refuse, c'est peine perdue.
Je comprends ta souffrance, oh que oui.

Bisou

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clo
Invité



MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Dim 27 Aoû - 0:25

Clo

Je suis d'accord avec toi Roman, on ne peut vivre pleinement notre amour que si l'autre partage ce sentiment.

Il dit m'aimer. Plus de dix cures de désintoxications et rien n'y a fait.
Le médecin m'a dit qu'il était alcoolique chronique 😢 et comme cela ne suffisait pas au mois de mai, il m'a annoncé qu'il avait une stéatose modérée. Il a eu peur pendant quelques temps, et il a arrêter de boire.

Jusqu'à la semaine dernière ou il a recommencé. J'essaie de lui faire peur
que je vais le quitter, il me répond que c'est sans doute la solution (quand il est sous l'emprise de l'alcool). Mais le lendemain... scratch il est ajeun, et c'est des excuses à n'en plus finir.

De quoi perdre la tête, dans c'est cas là on dirait un enfant.
Le médecin lui a bien dit ce qui en découlerait si il continuait de boire.
Dernièrement il avait pas mal pris du poids 90 kgs, il a perdu 5 kgs en une semaine.

Heureusement que vous êtes là mes amis, car c'est trop lourd à porter pour moi seule.

Je pense à mes fils qui du haut du ciel, voient leur père s'enfoncer 😢

Merci à vous de me lire et de comprendre ma peine et mon désarroi. ❤
Revenir en haut Aller en bas
roman
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 75
Localisation : Les Ruines
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Dim 27 Aoû - 0:40

Je comprends ton désarroi, ta peine et ta souffrance, Clo. Mais ne te décourage pas.
Surtout, ne ruine pas ta santé.
Le fléau de l'alcoolisme….une horreur.

Bisous d'amitié.

_________________
Roman

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-et-chevalet.monforum.com/index.php
Chrysounette

avatar

Nombre de messages : 142
Age : 74
Localisation : Brienne le Château
Loisirs : Plein
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   Dim 27 Aoû - 3:10

Je connais le sujet pour l'avoir vécu et ne peux que comprendre . J'ai vécu avec un alcoolique " épisodique " . J'ai dû partir plusieurs fois car lorsqu'il était sous l'emprise de l'alcool , il me chassait , hors de la maison , parfois en pleine nuit . Parfois , je partais avant , de mon plein gré , mais ensuite , il venait pleurer à ma porte , jurait qu'il ne recommencerait plus et ... je revenais .
Cette situation a duré jusqu'à ce que je dise stop ... Ces êtres sont malades mais quand l'alcoolisme devient incurable il vaut mieux capituler . J'y ai cru . Parfois il restait des mois sans boire , pour plus tard replonger . Quand j'ai compris qu'il ne s'arrêterait jamais . Je suis partie , pour ne plus revenir . Le manège a duré quatre années où je me suis ruinée la santé . Ne ruine pas ta santé Clo . flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre d'aimer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre d'aimer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma liberté d'aimer...
» Une philosophie d'aimer
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» A TROP AIMER
» Vivre comme il y a 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vague de Poésie... :: Poèmes :: Poésie libre-
Sauter vers: